Archive de la catègorie Festival

BIFFF 2015… Faults

faultsart

Fable sur le danger des sectes ou critique des bien-pensants et des empêcheurs de prier en rond? Huis-clos à l’humour noir féroce et à la tension palpable, « Faults », grâce à un scénario surprenant et deux acteurs géniaux (Mary-Elizabeth Winstead et Leland Orser) est un drôle de premier film, qui augure de beaucoup de bonnes choses pour la suite de la carrière d’un jeune réalisateur prodige, Riley Stearns.

Lire plus

BIFFF 2015… Musarañas (Shrew’s Nest)

shrews_nest_still

Produit par Alex De la Iglesia, « Musarañas », sorte de « Misery » à l’espagnole, est une histoire de répression et de folie mémorable dans son style (entre classicisme et gore) qui, on l’espère, permettra à ses deux réalisateurs novices et son actrice principale, l’exceptionnelle Macarena Gomez, de poursuivre avec succès leurs passionnantes contributions à la gloire du cinéma de genre made in Andalousie.

Lire plus

BIFFF 2015… Frankenstein

iàlu

Culotté de la part de Bernard Rose (réalisateur de « Candyman ») de prétendre réinventer le mythe de Frankenstein! Il le fait pourtant avec style, talent et beaucoup de cœur, transformant une icône immortelle du cinéma de science-fiction en un représentant des laissés pour compte qui jonchent les rues de nos grandes villes… empochant à l’occasion le « Corbeau d’Or », récompense suprême du dernier BIFFF!

Lire plus

BIFFF 2015… The Guest

The-Guest-poster-Dan-Stevens-banner

Imaginez un astucieux mélange de « Terminator », « Road House » et « The Stepfather » dans lequel, à la place de tuer Sarah Connor, le terrifiant androïde deviendrait son colocataire… voilà une idée de la folie propagée dans « The Guest », futur film culte par excellence, relecture réjouissante et politiquement incorrecte des films d’action des années 80 ! Le torse nu de Dan Stevens joue les guest stars…

Lire plus

BIFFF 2015… Haemoo (Sea Fog – Les Clandestins)

imageàlaune

Non ce n’était pas radeau / de la Méduse ce bateau… mais presque ! Drame maritime produit et co-écrit par Bong Joon-ho dont la personnalité (humour noir, vision pessimiste et cynique de l’humanité) imprègnent l’image, « Haemoo » fait un constat terriblement inquiétant de l’âme coréenne, en examinant avec une violence glaçante et un suspense à couper au couteau les pulsions réprimées de protagonistes mâles peu reluisants.

Lire plus

BIFFF 2015… Starry Eyes

starryeyes5

Portrait inquiétant et atrocement triste d’une génération égocentrique qui passe son temps à se regarder dans le miroir, d’une jeune femme mal dans sa peau et du sacro-saint rêve hollywoodien, « Starry Eyes », à cheval entre les univers de David Cronenberg, David Lynch et de Roman Polanski, prouve de la manière la plus douloureuse que le cinéma horrifique novateur n’est pas encore mort!

Lire plus

BIFFF 2015… Hard Day

fullsizephoto429042

Mêlant humour noir et action à un scénario constamment surprenant et à des dialogues comiques d’anthologie, « Hard Day », petite perle réalisée par Seong-hoon Kim est la nouvelle preuve de la bonne santé ébouriffante du nouveau cinéma coréen.

Lire plus

OFF SCREEN 2015, Bruxelles – 8th Edition

offscreen_poster_2015_web_350_no_logo

Plantes carnivores, justiciers dans la ville, massacres à la tronçonneuse, pieds dans la gueule, organes reproducteurs mâles dans des tupperwares, entomologistes lesbiennes, vampires iraniens, boutiques horrifiques, boogaloos électriques… ce n’était là qu’une infime partie de la riche programmation de la huitième édition du Festival OffScreen, qui s’est tenue à Bruxelles du 4 au 22 mars.

Lire plus

« In defense of… » The Texas Chainsaw Massacre, Part 2 (Massacre à la Tronçonneuse 2) (1986)

vlcsnap-2015-04-22-01h47m04s215

Souvent conspué et considéré comme une trahison de son prédécesseur, The Texas Chainsaw Massacre, Part 2 parvient pourtant à renouveler son sujet et à produire, aussi bien dans sa forme (typique des excessives années 80) que dans son fond, un condensé d’horreur audacieux, agressif et vicieux, bien supérieur à sa réputation.

Lire plus

Les Films Cultes… Eggshells (1969)

EGGSHELLS

Document inestimable davantage qu’un vrai plaisir de cinéma, l’expérimental Eggshells, premier film officiel de Tobe Hooper, autrefois considéré comme perdu, contient dans ses images sans queue ni tête toute la substance et la rage de filmer d’un réalisateur sur le point de signer son chef d’œuvre… The Texas Chainsaw Massacre!

Lire plus

Actualité 2015… A Girl Walks Home Alone At Night

agirlwalkshomealoneatnight_iranianfilmdaily

Influencée par le western spaghetti, les comic books, la culture iranienne, le féminisme et la musique techno, la réalisatrice Anna Lily Amirpour mélange ses influences pour créer un univers personnel d’une grande originalité et d’une beauté folle, tout en réinventant le mythe du vampire.

Lire plus

Le Coin du Documentaire… Electric Boogaloo : The Wild, Untold Story of Cannon Films (2014)

sjff_04_img1491

Récit moqueur et drôlissime de l’ascension hollywoodienne des producteurs israéliens Menahem Golan et Yoram Globus, Electric Boogaloo est un retour rafraîchissant vers les folles années 80, quand le politiquement correct n’avait pas encore envahi le monde. Conte moral à la David contre Goliath, le documentaire de Mark Hartley se déguste avec un énorme plaisir.

Lire plus

Actualité 2015… Ruined Heart : Another Love Story Between a Criminal and a Whore

fn085029_pic_01

Imaginez le résultat du premier film du fils caché de Terrence Malick et de Gaspar Noé et vous n’aurez encore qu’une vague idée des surprises visuelles et émotionnelles qui vous attendent dans Ruined Heart, production « punk » entre les Philippines et l’Allemagne. En 1h17 et sans le moindre dialogue, le film de Khavn De la Cruz réussit l’exploit de raconter une histoire d’amour universelle et bouleversante.

Lire plus

Actualité 2015… Blind

Blind (3)

Fascinante exploration de l’isolation d’une femme déambulant dans le noir complet et de ses efforts pour survivre, Blind, premier film du norvégien Eskil Vogt, est une réflexion brillante sur l’utilité de la fiction, mais surtout un fascinant exercice de style érotique, tendre, très amusant et particulièrement original.

Lire plus

Actualité 2015… Honeymoon

Honeymoon-09-Rose-Leslie

Les meilleurs films d’horreur sont avant tout affaire de psychologie plutôt que d’effets gore. Honeymoon, premier film de Leigh Janiak dans lequel la rousse sauvageonne de Game of Thrones s’imagine possédée par des aliens, en est un nouvel exemple, particulièrement prometteur pour la suite de la carrière de sa réalisatrice.

Lire plus

Actualité 2015… The Duke of Burgundy

the_duke_of_burgundy_a_l

Mystérieux, elliptique mais également sensuel, coquin et tendre, ce Duke of Burgundy, nouveau film de Peter Strickland, réalisateur de Berberian Sound Studio, ne dévoile pas facilement ses secrets dans cet hommage au cinéma de Jess Franco. Mais pour peu que l’on se laisse glisser dans cet univers pictural riche et fascinant, l’expérience est unique.

Lire plus

BIFFF 2014 – Aux Yeux des Vivants

4-among-the-living

Aux Yeux des Vivants… ou comment par un grand manque de rigueur et un scénario vaseux, le film de genre français le plus intrigant de l’année s’est transformé en une mauvaise version longue de « Red is Dead ». Entre comique involontaire, fautes de français, prétentions auteuristes et cynisme déplaisant, le fantastique français a bien triste mine. Ca méritait bien un coup de gueule…

Lire plus

BIFFF 2014 – Wolf Creek 2

art-Wolf-Creek-2-620x349

Le coriace Mick Taylor (John Jarratt) est de retour dans une suite qui érige la surenchère en art et s’éloigne diamétralement de son modèle. Après 7 ans d’absence, Greg McLean nous rappelle pourquoi il est toujours un réalisateur à suivre de très près…

Lire plus

BIFFF 2014 – Entretien avec Axelle Carolyn, réalisatrice de Soulmate

6329_254270215320_3763653_n

De passage à Bruxelles pour nous présenter Soulmate, son excellent premier long métrage, Axelle Carolyn a reçu un accueil chaleureux de la part des festivaliers du BIFFF. Conversation décontractée avec une vieille amie et un espoir du cinéma fantastique…

Lire plus

BIFFF 2014 – Soulmate

image

Premier long métrage d’Axelle Carolyn, Soulmate est un beau film de fantômes atypique, cruel et poétique, qui utilise le fantastique de manière introspective pour donner vie à deux personnages magnifiques. L’émouvante Anna Walton y trouve un rôle en or et Axelle Carolyn se fabrique un passeport pour une jolie carrière…

Lire plus

Les films cultes… The Wicker Man (1973)

The-Wicker-Man-35033_3 - Copie

Le Festival OffScreen, c’était également l’opportunité de revoir le chef d’oeuvre malsain de Robin Hardy dans son nouveau Director’s Cut remasterisé. Ca se passait dans la salle des Beaux Arts de Bruxelles où les païens vêtus de masques d’animaux (et rien d’autre) s’étaient réunis pour brûler des vierges à la gloire du Dieu Soleil. Revoir le pullover à col roulé couleur moutarde de Christopher Lee dans une copie flambant neuve valait bien quelques sacrifices humains!

Lire plus

OFF SCREEN 2014, Bruxelles – 7th Edition

1554341_10152005576446925_164556101_n

Ken Russell, Martine Beswick, Radley Metzger, Robin Hardy, un cri qui tue, un homme d’osier, une ruine bleue, des motards zombies et de la viande crue… voilà le programme de la Septième édition du meilleur festival de cinéma en Belgique, un festival aux étranges couleurs des larmes de ton corps! Notre compte-rendu et nos critiques, c’est par ici!

Lire plus

Actualités 2014… Blue Ruin

Blue_Ruin2-thumb-630xauto-38531

Bifurquant toujours là où on ne l’attend pas, le scénario de Blue Ruin est truffé de surprises. Jeremy Saulnier nous transporte d’un film de vigilante à une comédie noire, en passant par le drame familial et la critique sociale particulièrement mordante. Petit budget mais grandes idées pour ce petit bijou de précision à la modestie bienvenue et qui annonce la naissance d’un grand réalisateur!

Lire plus

Les films cultes… Dr. Jekyll & Sister Hyde (1971)

Dr.-Jekyll-And-Sister-Hyde-US-StBW34

Alors que la Hammer mourait à petit feu, la mythique firme anglaise connut un soubresaut qualitatif avec ce qui reste encore aujourd’hui son meilleur film Roy Ward Baker ajoute érotisme, humour et féminisme à une formule connue. Le résultat, étonamment beau et émouvant est tout simplement inoubliable.

Lire plus

Les chefs d’oeuvre oubliés… The Shout (Le Cri du Sorcier) (1978)

shout-02-5723b

Alors qu’il sortait juste de l’enfer des prisons turques de Midnight Express, un an seulement avant de se faire percer l’abdomen par un bébé Alien belliqueux, deux ans avant de devenir un phénomène de foire appelé Elephant Man, le malchanceux John Hurt était un pauvre cocu, victime du « cri qui tue » dans un chef d’oeuvre oublié signé Jerzy Skolimowski, Grand Prix 1979 au Festival de Cannes…

Lire plus

Les plaisirs coupables… Psychomania (1973)

0092 - Copie

Des motards zombies satanistes, des cascades à la Claude Zidi, des adorateurs d’un Dieu Grenouille, des bécanes vrombissantes, des figurants pittoresques, des acteurs désespérés et des fous rires involontaires… Psychomania a tout d’un nanar culte! Action-Cut n’en croyait pas ses yeux…

Lire plus

Les films cultes… Death Line / Raw Meat (Le Métro de la Mort) (1973)

rawmeat-dp

En marge du catalogue prestigieux de la Hammer, alors en pleine décrépitude, Death Line, premier film de Gary Sherman est venu apporter un petit fumet de viande avariée sur le film d’horreur à l’anglaise. Petit classique à la réalisation efficace, Death Line critique une société amorphe et vieillotte par le biais de la performance anthologique de Donald Pleasance en policier réactionnaire détestant les hippies. Horreur et humour font bon ménage dans une oeuvre à redécouvrir d’urgence!

Lire plus

Les chefs d’oeuvre oubliés… The Reckoning (1969)

williamson1_2119575b

Se situant quelques années avant la vague de polars anglais mettant en scène de dangereux « justiciers dans la ville », l’inédit The Reckoning se montre bien plus intéressant dans le sens où les conséquences psychologiques d’une terrible vengeance sont explorées chez le personnage interprété par le magnifique Nicol Williamson. Une perle oubliée du cinéma anglais!

Lire plus

Les chefs d’oeuvre oubliés… Bunny Lake is Missing (Bunny Lake a Disparu) (1965)

bunny-lake-is-missing

Inoubliable plongée dans la folie, Bunny Lake is Missing, avec son superbe noir et blanc permet à Otto Preminger de renouer avec les thrillers minimalistes de ses débuts. La petite Bunny Lake a beau avoir disparu, on ne se lasse pas de revoir Laurence Olivier essayer de la retrouver. Mais existe-t-elle vraiment?

Lire plus

Les chefs d’oeuvre oubliés… Altered States (Au-Delà du Réel) (1980)

Altered-States

Projet le plus hollywoodien de Ken Russell, Altered States n’en est pas moins un véritable trip cosmique aux accents kubrickiens. William Hurt trouve ici un premier rôle en or qui lancera sa carrière et Ken Russell prouve qu’originalité, vision et forte personnalité ne sont pas forcément incompatibles avec la machine hollywoodienne. Du moins en 1980…

Lire plus

Les films cultes… Lisztomania (1975)

Lisztomania-x-26110_1

Après Tchaïkovsky et Mahler, Ken Russell explore en fanfare sa passion pour les grands compositeurs classiques. Cette fois, c’est Franz Liszt qui se fait refaire le portrait par le réalisateur fou au style flamboyant. Le résultat? Un échec cinglant dans les salles… mais le film musical le plus fou de l’histoire du cinéma! Pénis géants, créatures de Frankenstein au service des nazis, Ringo Starr en pape?… C’est dans Lisztomania et nulle part ailleurs!

Lire plus

OFF SCREEN 2013, Bruxelles – 6th edition

offscreen_2013MAIN

L’édition 2013 du Festival OffScreen, de Bruxelles s’est refermée. Retour sur un évènement dont l’invité d’honneur n’était autre que le Pape du Trash, l’inestimable John Waters! Cette année, le programme riche et varié nous proposait en vrac : du yakuza déprimé, du zizi de compétition, de la mouche qui pète, des mamelles tueuses et de la zoophilie canine…

Lire plus

OFF SCREEN 2012, Bruxelles – 5th edition

Offscreen-flyer-2012-low-res

Depuis 5 ans déjà, le Festival Off Screen, organisé par la joyeuse bande du Cinéma Nova remplit avec une belle efficacité et des efforts titanesques pour traquer des copies rares, la mission de proposer aux amateurs exigeants de films de genre… en tous genres, une expérience inoubliable avec des œuvres de qualité…

Lire plus

Entretien avec Rastislav Steranka, coordinateur de la programmation du Festival Cinematik.

20110911_cinematik_mRK_109_web - Copie

Réalisé un soir de festival, après quelques verres de bière et d’absinthe, l’envoyé « spécial » d’Action-Cut en Slovaquie a fait causette avec le principal instigateur du Festival Cinematik, le sympathique Rastislav Steranka…

Lire plus

CINEMATIK 2011 – 6th INTERNATIONAL FILM FESTIVAL

319123_239796359393169_123138837725589_650195_5199201_n

Compte-rendu du sympathique festival slovaque CINEMATIK par notre envoyé spécial ayant adopté les charmes de la délicieuse Piestany…

Lire plus

BIFFF 2011 – le compte-rendu

banner-bifff2011 - Copie

Tuer encore? Jamais plus… En attendant l’édition 2013 qui fêtera les 31 ans du Festival, long retour sur l’édition 2011… qui (ça tombe bien) fêtait les 29 ans du Festival.

Lire plus